Découvrez le nouveau site Yvonne & Vous

Un pour tous et tous pour un

1647. Eva et Jules de Sandras vivent heureux avec leur père, en Gascogne. Un soir, ce dernier est brutalement enlevé sous leurs yeux. Malgré tous leurs efforts pour combattre les ravisseurs, les enfants sont impuissants à le sauver.
Livrés à eux-mêmes, ils appellent à la rescousse le parrain de Jules… Le célèbre d’Artagnan les embarque à Paris. Ses jeunes protégés lui soufflent alors une idée brillante : s’il ouvrait une école pour former de futurs mousquetaires ?
Eva et Jules vont mettre à profit ce qu’ils y apprennent afin d’enquêter sur la disparition de leur père. Mais feront-ils le poids face à des ennemis prêts à tout pour protéger leurs secrets ?

Ce soir je partage avec vous l’avis de cette jeune lectrice sur ce livre que je n’ai quant à moi pas encore lu.

“Je suis rentrée dans l’histoire dès le début du livre, il y a de l’action dès les premières pages. Et tu sais, il y a une fille à l’école des Mousquetaires, c’est vraiment cool. Crois-tu qu’il y aura une deuxième tome ? “

Dès qu’elle rentre de l’école, ma fille reprend son roman et s’endort en le lisant. Le vocabulaire est choisi méticuleusement car ses allers-retours sont nombreux pour me demander des définitions.

Il faut dire que l’histoire des Mousquetaires consacre de nombreuses valeurs que les enfants adorent : loyauté, camaraderie, protection, espièglerie, force et courage .
Les enfants sont très sensibles à l’injustice et les Mousquetaires, avec leur panache, se battent contre celle-ci.

Alors prendrez-vous votre rapière ?

“L’école des Mousquetaires” de Bertrand Puard @bertrandpuard aux éditions @pocket_jeunesse , à lire dès 9 ans.

Retrouvez-nous sur Instagram

#yvonneandyou

Abonnez-vous à la newsletter d’Yvonne

Ouvrez la parenthèse pour une exploration à 360° autour de la lecture.

Soyez informés de nos actualités

    En cliquant sur Je m'abonne, vous acceptez de recevoir la lettre d’information Yvonne & Vous et acceptez le traitement de vos données personnelles requises à cette fin.